Bienvenue dans le Bulletin du CSEF du mois de juillet 2012 !

Dans ce numéro, nous allons nous focaliser sur les résultats. Pendant les deux années de fonctionnement du CSEF – avec des financements du GPE et une subvention transitoire d’AusAID cette année – les coalitions nationales de l’éducation ont obtenu des résultats remarquables. Dans 45 pays, les coalitions se sont engagées avec vigueur dans des actions de plaidoyer qui ont amené des changements majeurs aux plans politique et social et dans les pratiques. Nous avons aussi vu se renforcer des mouvements démocratiques plus larges, qui ont contribué à améliorer la crédibilité et l’engagement de la société civile dans le dialogue autour des questions éducatives. Des brochures ont été publiées et des études de cas et un film ont été présentés pour témoigner des progrès accomplis et des enseignements à retenir, et illustrer l'importance du plaidoyer de la société civile pour l'éducation. Ces différents aspects sont développés ci-dessous, bonne lecture !

Kjersti
Responsable de la communication et de l’apprentissage au sein du CSEF


Bulletin nouvel du Fonds de la société civile pour l’éducation / Civil Society Education Fund (CSEF) juillet 2012

Influer sur les changements politiques
1 Le CSEF a permis de développer les capacités des coalitions nationales de l’éducation à participer et influencer le dialogue dans le secteur éducatif. En à peine un peu plus de deux ans, tous les pays CSEF ont progressé, et plusieurs coalitions ont contribué à des évolutions politiques importantes, souvent au travers d’une meilleure participation dans les groupes locaux de l’éducation.

La nouvelle brochure titrée Civil society advocacy: Good practice case studies (Plaidoyer de la société civile : bonnes pratiques et études de cas) fournit quelques exemples. Au Kenya par exemple, la Coalition Elimu Yetu et ses membres ont activement participé à l’élaboration de la Constitution après les élections de 2008. Aujourd’hui, Elimu Yetu surveille de près la réalisation complète du droit à l’éducation de base au Kenya et collabore avec les équipes techniques du ministère de l’Éducation pour finaliser le nouveau projet de loi sur l’éducation et la nouvelle politique nationale d’éducation. Au Ghana, la Coalition nationale de campagne pour l’éducation GNECC a influencé les stratégies du gouvernement par ses contributions à la révision sectorielle annuelle du secteur de l’éducation, contributions fondées sur de larges consultations auprès de la société civile. Ce type d’engagement s’est établi de façon progressive, grâce aux pressions continues de GNECC visant à élargir la participation aux débats sur l’éducation et sa détermination à construire un mouvement démocratique crédible. GNECC est à présent considéré comme un partenaire essentiel et le représentant de la société civile dans les processus de développement de l’éducation. Au Mozambique, MEPT a représenté la société civile dans les processus de planification et de révision ; la coalition a ainsi permis à la société civile de peser sur la rédaction de plusieurs documents stratégiques importants qui encadrent le secteur éducatif, notamment en garantissant la place prioritaire de l’éducation préprimaire dans le nouveau Plan stratégique du secteur éducatif. Le rôle de la société civile en tant que partenaire auprès du gouvernement et des donateurs dans le dialogue stratégique sur l’éducation est défini par un ensemble de directives officielles.

Ce type de travail engendre des leçons utiles. La publication Persuading Powers, s’intéresse à ces enseignements basés sur les expériences des coalitions CSEF en Asie et dans le Pacifique PCE la coalition pakistanaise pour l'éducation, souligne par exemple l’intérêt d’organiser des réunions régulières en face à face avec les principales parties prenantes pour faire avancer le plaidoyer. Cette approche a montré ses avantages dans la campagne menée par PCE pour influencer une nouvelle politique nationale d’éducation au Pakistan qui, après le lobbying vigoureux de PCE, a pris en compte plusieurs recommandations émises par la société civile. Une autre leçon importante est qu’il faut développer les capacités des membres et les former à effectuer des recherches basées sur des données probantes et à devenir des défenseurs efficaces de l’éducation. Cela renforce non seulement leur crédibilité mais également leur pouvoir d’influence, comme en atteste l’expérience de la coalition pour l’éducation des Iles Salomon (COESI). Les recherches complètes effectuées par COESI sur l’alphabétisation et l’éducation lui ont valu d’être reconnue pour sa compétence dans ce domaine et d'être acceptée comme partenaire dans le dialogue sectoriel avec les pouvoirs publics. Les coalitions nationales de l’éducation sont tout à fait conscientes de l’importance de la participation publique au développement des politiques, gage d’appropriation nationale et d’alignement des stratégies sur les besoins réels. En Inde, la campagne nationale pour l’éducation (NCE) a organisé des audiences publiques pour discuter et suivre la nouvelle loi sur le droit à l'éducation de 2009. Ces initiatives ont permis de sensibiliser les populations locales et de les encourager à prendre les devants, tout en les aidant à adopter

Le CSEF à l’écran
2 La CME vient de lancer un nouveau film sur l’impact du CSEF, illustré par quelques exemples dans divers pays : The Right to Education: Making it Happen (Le droit à l’éducation – Tout mettre en œuvre) Par l’intermédiaire du CSEF, la société civile a bénéficié d’un appui pour dialoguer avec le gouvernement et l’exhorter à accorder une place prioritaire à l’éducation par la mise en œuvre de plans sectoriels viables, de politiques globales et de moyens financiers suffisants. Le film démontre l’importance du plaidoyer de la société civile et des campagnes publiques pour l’éducation.

Il présente des enseignants, des élèves, des ministres, des parlementaires et des activistes qui relatent leurs expériences variées en faveur de la réalisation du droit à l’éducation. Au Sénégal, le ministre de l’Éducation a félicité la société civile pour son action de médiation pendant les récentes grèves qui risquaient de priver les enfants d'école cette année. En Sierra Leone, le coordinateur de la coalition raconte comment la campagne de la société civile a contribué à pousser le gouvernement à doubler le budget de l'éducation et à se concentrer sur la lutte contre la corruption dans le secteur éducatif. La société civile bolivienne a obtenu que soient pris en compte plusieurs points essentiels dans la nouvelle loi nationale sur l’éducation, et la coalition du Bangladesh a mis en avant l’importance des enseignants dans les débats sur l’éducation. A Vanuatu, le programme radiophonique de la coalition a permis de sensibiliser l’opinion publique et de crédibiliser la coalition aux yeux des pouvoirs publics et des donateurs.

‘Le film The Right to Education: Making it Happen a été présenté à un public composé de donateurs, de ministres et d'autres partenaires à l'occasion d'une réception donnée par la CME pendant la réunion du Conseil d'administration du GPE à Berlin cette année. David Archer (ActionAid), Boaz Waruku (ANCEFA), Owain James (CME), Monique Fouilloux (IE) et Carol Bellamy (présidente du GPE) se sont exprimés pendant cette manifestation.

Voir le film
Communication du CSEF
3 La Campagne mondiale pour l’éducation vient de lancer son nouveau site Internet. Vous y trouverez une section Actualités, des renseignements sur toutes les coalitions membres et les partenaires, et toute une gamme de matériels ressources et d’études de cas. Des informations sur le CSEF, notamment une brochure de présentation, sont disponibles dans la section intitulée ‘Building the movement’ (Renforcer le mouvement).

S'il vous plaît noter: Le site est actuellement en cours de mise à jour en arabe, français, portugais et espagnol. Nous aurons le site CME traduit par la fin de Août.

Si vous souhaitez partager des informations ou des matériels ressources de votre pays, envoyez un message à kjersti@campaignforeducation.org . Nous les mettrons en ligne sur le site Internet de la CME ou les diffuserons par le biais du Bulletin du CSEF.
English | Español | Français | Português