A propos

À propos de la campagne

Le mouvement de la CME a été fondé en 1999 dans le cadre de la préparation du Forum mondial sur l’éducation à Dakar, afin de fournir une plateforme pour unifier et coordonner les voix de la société civile en relation avec l’agenda mondial de l’éducation. Depuis lors, le mouvement de la CME s’est considérablement développé, en particulier grâce à l’expansion et à la consolidation des coalitions nationales de la société civile. Des progrès importants ont été réalisés, notamment la scolarisation de 40 millions d’enfants supplémentaires. Cependant, il reste encore beaucoup à faire pour réaliser le droit à une éducation de qualité pour tous.

Aujourd’hui, la CME représente plus de 100 coalitions nationales et régionales de l’éducation et organisations internationales. Nos membres sont composés d’une large variété d’organisations nationales, régionales et internationales de la société civile, d’organisations d’enseignants, d’associations de parents, de groupes de femmes, d’organisations de personnes handicapées, de groupes de jeunes et d’étudiants, d’institutions universitaires ou de recherche et de militants des droits de l’enfant. Nos coalitions nationales englobent plusieurs milliers d’organisations de la société civile et représentent des millions de personnes à travers le monde. Chacune est indépendante et toutes sont unies par l’engagement en faveur du droit à l’éducation et de la réalisation du changement par la mobilisation des citoyens et de la société civile.

La diversité de nos membres, principale force du mouvement, nous permet de mener des campagnes transnationales et mondiales efficaces comme la Semaine mondiale d’action pour l’éducation, une campagne mondiale annuelle organisée par la CME depuis 2001. Nous nous sommes engagés à être à l’écoute de l’ensemble des voix au sein du mouvement, et nos membres ont régulièrement choisi les thèmes des semaines d’action mondiale. Grâce à l’ampleur de notre portée, nous établissons un lien entre les campagnes sur le terrain et les réunions et séminaires de haut niveau, et nous faisons entendre la voix de la société civile à l’Assemblée générale des Nations Unies et auprès des comités de l’ECOSOC. Nous sommes une plateforme unique, qui regroupe et fait résonner les préoccupations d’éducation des pays exposés aux défis de développement les plus importants jusqu’aux pays les plus développés.

Notre théorie du changement et nos axes prioritaires

La CME est guidée par la conviction que l’éducation est un droit humain universel et qu’une éducation de qualité pour tous est réalisable.

Comme l’indiquent de nombreux traités sur les droits humains signés par la quasi-totalité des États dans le monde, il appartient aux États de respecter, protéger et faire appliquer ce droit. Ainsi, un système d’éducation publique fonctionnel et complet est au centre de la vision de la CME, et les actions gouvernementales pour le mettre en œuvre constituent une nécessité.

Nous nous engageons à réaliser notre mission avec objectivité, transparence et responsabilité et à nous conformer aux normes et procédures démocratiques dans tous nos projets et actions.

Nous sommes convaincus que les lacunes persistantes dans le domaine de l’éducation sont fondamentalement une question politique. Nous sommes persuadés que si les gouvernements et la communauté internationale ont une volonté politique suffisante pour investir dans l’éducation et si les États se montrent efficaces, responsables et réactifs, il est possible de lever les obstacles à la réalisation d’une éducation publique gratuite et de qualité pour tous.

Afin d’atteindre ces résultats, les citoyens jouent un rôle crucial ; leur participation et leur mobilisation peuvent catalyser efficacement des mesures gouvernementales dans le secteur de l’éducation. Les organisations de la société civile, plurielles et coordonnées, s’exprimant à l’unisson et amplifiées par un mouvement transfrontalier, constituent les éléments clés d’une forte participation citoyenne.

Ce lien à l’échelle nationale, régionale et mondiale est au cœur du mouvement de la CME. Alors que l’élaboration des politiques, le financement et la planification de l’éducation sont généralement décidés au niveau national, il existe une forte interdépendance entre les prises de décisions nationales, les débats mondiaux et le cadre politique. Les accords mondiaux, en outre, jouent souvent un rôle dans l’établissement des priorités des donateurs.

Notre vision pour 2015-2019 est d’inciter les gouvernements à prendre toutes les mesures requises pour garantir une éducation équitable et de qualité pour tous, tout au long de la vie, par la mise en place d’un système d’éducation publique efficace et responsable.

Nous avons identifié six domaines stratégiques en relation avec cette vision :

  • Éducation de qualité – La CME entend contribuer à accroître l’intérêt et les orientations politiques en faveur d’une éducation de qualité, avec les droits et la justice sociale au cœur de sa vision.
  • Équité, non-discrimination et inclusion dans et à travers l’éducation – Le mouvement s’applique à mettre en lumière et à attirer l’attention politique sur l’iniquité, la discrimination et l’exclusion dans l’éducation – à la fois en termes d’accès et de qualité.
  • Systèmes publics, orientation et gouvernance robustes dans le secteur éducatif – Nous plaidons pour que l’État assume de façon efficace et responsable son devoir de premier responsable de la prestation d’éducation, en mettant en évidence les impacts négatifs de la privatisation.
  • Financement de l’éducation publique – Nous continuons d’exiger que le financement intérieur de l’éducation soit porté à au moins 20 % du budget et 6 % du PIB, et d’élargir la base des recettes intérieures grâce à la justice fiscale.
  • Transparence, responsabilité et rôle de la société civile dans le secteur de l’éducation – La CME agit pour exiger davantage de transparence et la diffusion d’informations accessibles de la part des gouvernements, y compris les données sur le budget et les dépenses, tout en élargissant l’espace de participation de la société civile à tous les niveaux.
  • Éducation en situation de conflit ou de catastrophe – Le mouvement s’attache à attirer l’attention sur la nécessité d’investir dans l’éducation en situation d’urgence, et de soutenir les voix des citoyens en situation de conflit ou de catastrophe.

Notre structure

La CME est un mouvement très diversifié englobant une large variété d’organisations de la société civile œuvrant dans le secteur de l’éducation au niveau national, régional et international. Nous affirmons notre propre diversité et reconnaissons les différentes façons dont chaque membre peut contribuer à notre travail dans la poursuite de nos objectifs communs.

Nous favorisons la collaboration, la mise en place de réseaux et le partage de l’apprentissage afin de renforcer notre impact au niveau national et régional, et d’influencer les cadres et les débats internationaux.

La gouvernance et la structure du mouvement sont énoncées dans sa Constitution :

  • L’Assemblée mondiale de la CME est l’autorité dirigeante suprême de la CME, tous ses membres votant sur un pied d’égalité.
  • L’Assemblée mondiale élit un Conseil d’administration qui assure des fonctions de supervision et d’orientation stratégique.
  • Le Secrétariat de la CME rend compte au Conseil d’administration et a la responsabilité de mettre en œuvre la vision stratégique et de faciliter le travail du mouvement.
  • Hausse importante de l’aide et allégement de la dette des pays les plus pauvres.

Vous pouvez télécharger la version intégrale du plan stratégique actuel de la CME ici (en anglais), les résolutions émanant de l’Assemblée mondiale 2015 ici (en anglais) et la Constitution de la CME ci-dessous. Veuillez noter que la Constitution ci-dessous a été révisée en février 2015 à la suite d’un quorum de l’Assemblée générale virtuelle des membres de la CME.

 

Télécharger la Constitution de la CME français
Télécharger la Constitution de la CME English
Télécharger la Constitution de la CME Español
Télécharger la Constitution de la CME العربية
Télécharger la Constitution de la CME Português

 

Our donors

GCE could not exist without the continuous support of our donors, international members and founding members.

You can download the full GCE below :