Le Cadre Éducation 2030

Le Cadre Éducation 2030

Le Cadre d’action Éducation 2030 décrit comment traduire en pratique les engagements pris à Incheon, et la façon d’atteindre les cibles de l’ODD 4 en 2030.

Engagements pour l’ODD 4 – Qu’est-ce que cela signifie à l’échelle d’un pays ?

La « mise en œuvre » de l’ODD 4 au niveau national implique un effort d’harmonisation ou d’adaptation des politiques et de la planification de l’éducation nationale avec les cibles et les priorités politiques mondiales décrites dans le programme 2030. Les objectifs et les priorités politiques de l’ODD 4 doivent être intégrés aux politiques, plans et processus existants dans le secteur de l’éducation nationale. Les efforts nécessaires à la réalisation des engagements de l’ODD 4 ne devraient pas entraîner l’application de plans ou de processus parallèles ou distincts.

La nécessité de la coordination entre partenaires

La traduction des engagements de l’ODD 4 dans les efforts de développement de l’éducation nationale implique la mobilisation d’un large éventail de partenaires à tous les niveaux. Il est indispensable d’établir de solides partenariats avec de multiples acteurs liés aux processus des ODD en général pour pour que les engagements de 2030 se traduisent avec succès en efforts nationaux de développement de l’éducation.

  • Principes de responsabilité mutuelle : Les principes de (i) l’appropriation par les pays, (ii) l’accent sur les résultats, (iii) la transparence, et (iv) le partage des responsabilités, s’appliquent à tous les partenaires à tous les niveaux, ainsi qu’à tous les stades des cycles d’élaboration, de planification et de mise en œuvre des politiques.
  • Coordination des partenaires : Les partenaires doivent définir clairement leurs engagements respectifs et la nature de leur soutien en fonction de leur propre avantage comparatif. Compte tenu de la diversité des partenaires au développement et l’appui qu’ils peuvent fournir, la coordination est essentielle au niveau national, régional et mondial.
  • Coordination au niveau des pays : La coordination peut être assurée grâce à une gamme de mécanismes ou de partenariats. La nature et la dynamique des mécanismes de coordination du secteur de l’éducation varient selon les pays, et les engagements en faveur de l’ODD 4 peuvent nécessiter le renforcement et/ou l’adaptation de ces mécanismes existants.
  • Comité directeur ODD-Éducation 2030 : Au niveau international, le Comité directeur ODD-Éducation 2030, établi par l’UNESCO, constitue le mécanisme mondial de gouvernance multipartite pour l’ODD 4. L’objectif principal du Comité directeur est de soutenir les États membres et les partenaires afin d’atteindre les dix cibles de l’ODD 4 et d’autres cibles liées à l’éducation au sein du programme  mondial. Le Comité directeur est chargé de fournir des conseils stratégiques aux États membres et à la communauté éducative, de faire des recommandations pour catalyser les actions, de défendre un financement adéquat, et de suivre les progrès vers les cibles de l’ODD 4 par l’entremise de l’Institut de statistique de l’UNESCO et du Rapport mondial de suivi de l’éducation. Le Comité directeur est composé de 38 membres représentant une majorité d’États membres, les organismes coorganisateurs du Forum mondial sur l’éducation 2015 (UNESCO, PNUD, FNUAP, HCR, UNICEF, ONU Femmes, Banque mondiale, OIT), l’OCDE, le PME, les organisations régionales, les organisations d’enseignants et les réseaux de la société civile. Des représentants de la CME siègent dans ce comité.
  • Mécanismes de coordination au niveau régional/sous-régional : Les mécanismes de coordination régionale doivent s’appuyer sur les mécanismes et structures en place, y compris avec l’ensemble des mécanismes de coordination des Nations Unies pour le suivi et la production de rapports sur l’ensemble du cadre des ODD. Le niveau régional et le niveau sous-régional sont essentiels, à la fois pour informer le Comité directeur mondial sur les réalités régionales et les priorités nationales, ainsi que pour traduire les orientations fournies par le Comité directeur en actions à l’échelon national.

 

Source: UNESCO’s Unpacking Sustainable Development Goal 4