Notre conseil d’administration

La Campagne mondiale pour l’éducation est une organisation associative qui est dirigée par ses membres par le biais de l’Assemblée mondiale (tenue tous les quatre ans) et d’un conseil d’administration élu. Le conseil d’administration représente nos circonscriptions : deux représentants du corps enseignant, deux représentants d’organisations non gouvernementales internationales, un représentant d’une organisation internationale ou régionale dirigée par des jeunes, les différentes régions sont représentées par deux sièges chacune en Afrique, en Asie, en Amérique latine, au Moyen-Orient et en Europe/ Amérique du Nord. Le Président de la CME est élu par l’Assemblée mondiale. Le Vice-Président de la CME, le Président et le Vice-Président du conseil d’administration sont élus par les membres du conseil.

Président : Refaat Sabbah | Groupe : Moyen Orient

Président
Refaat a toujours œuvré pour la défense des droits de l'homme et l'éducation. Il est directeur général et fondateur du Centre de créativité des enseignants en Palestine, président du Réseau arabe pour l'éducation civique (ANHRE) et secrétaire général et fondateur de la Coalition arabe pour l'éducation pour tous (ACEA). Refaat a obtenu son master en 2004 à l'Université de Birzeit, en Palestine, en développement des femmes et en droit, et a obtenu un doctorat honorifique de l'Université Almaref pour son travail sur l'éducation au Yémen. Refaat a été rédacteur en chef du magazine Al-Ghorbal (1992-1995), professeur d'arabe et d'histoire dans les écoles de Ramallah (1992-1996), professeur de sciences sociales et d'éducation civique dans les écoles Al-Mustaqbal (de 1997- à ce jour). Il occupe le poste de rédacteur en chef d'Ibda' (Créativité), magazine d'éducation civique (de 1995 à ce jour). Il est membre du comité chargé de réviser le programme de la septième année de scolarité du Centre palestinien d'élaboration des programmes scolaires (2000) et il était membre du comité de rédaction du « manuel des méthodes d'éducation civique des adultes » de la Fondation Freiderch Ebert (1997-1998). Refaat a été élu vice-président de la Campagne mondiale pour l'éducation en 2015 et président en 2018. Il est également vice-président du groupe de soutien régional pour l'ED2030 avec l'UNESCO et a été sélectionné pour faire partie du comité directeur de l'ED2030.

Directeur : Samuel Dembélé | Groupe : Afrique

Directeur du Conseil
Samuel Dembélé préside le Conseil d’administration du Réseau africain de campagne sur l’éducation pour tous (ANCEFA) depuis novembre 2015 ; il est président du Conseil d’administration de la Coalition Nationale de l’Éducation pour Tous du Burkina Faso (CN-ÉPT BF) depuis avril 2014, et secrétaire général du Syndicat national des enseignants du secondaire et du supérieur (SNESS) depuis 2010. Enseignant de profession, il est actuellement professeur de philosophie au lycée Nelson Mandela à Ouagadougou. En 1997, avec l’aide d’un collègue du Lycée Louis-Vincent de Metz (France), il a lancé un partenariat éducatif offrant un programme de soutien au Yako Provincial College. Son expérience du syndicalisme a aidé les enseignants burkinabés à gagner différents combats, indépendamment ou par une lutte commune avec d’autres syndicats. En 2011, Samuel Dembélé a été nommé Chevalier de l’Ordre National du Mérite au Burkina Faso pour services rendus à la nation.

Vice-Présidente : Madeleine Zúñiga | Groupe : Amérique Latine et Caraïbes

Vice-Présidente
Madeleine est membre fondatrice du Foro Educativo, une ONG nationale spécialisée dans les propositions de politiques éducatives, dont elle a été vice-présidente et membre du conseil d'administration pendant deux mandats. En 2001, elle a représenté le Foro Educativo à l'Assemblée mondiale de la CME à New Delhi. Cette expérience l'a amenée à promouvoir la constitution du Forum national de l'éducation pour tous avec des représentants de différents secteurs du pouvoir exécutif et des organisations de la société civile. Elle a été vice-présidente de ce Forum de 2002 à 2005. En 2003, elle a dirigé la constitution de la Campaña Peruana por el Derecho a la Educación (CPDE), qui rassemble une vingtaine d'organisations de la société civile travaillant sur des projets d'éducation de base dans des communautés rurales et des banlieues pauvres, mettant l’accent sur les populations indigènes, l'éducation des filles et des femmes, l'éducation des jeunes enfants et des personnes handicapées. Depuis 2006, Madeleine est coordonnatrice nationale du CPDE et travaille en collaboration avec d'autres coalitions qui se concentrent sur d'autres droits humains comme l'Association nationale des centres, le Comité directeur pour l'investissement dans la protection et l'éducation de la petite enfance, l'Initiative nationale pour les droits des enfants. Madeleine est la spécialiste de l’éducation du Forum de l'Accord sur la plateforme de lutte contre la pauvreté, un forum des organisations étatiques et de la société civile. Madeleine Zúñiga est titulaire d'un doctorat en éducation de l'Université catholique pontificale du Pérou, avec une spécialité en langues et cultures dans le domaine de l’éducation. Elle est l'auteure de plusieurs articles et publications sur les questions d'éducation interculturelle bilingue pour les peuples autochtones et a été consultante indépendante sur le même sujet pour des organisations nationales et internationales telles que l'UNESCO, l'UNICEF, GTZ.

Directeur Adjoint : Mugwena Maluleke | Groupe : Profession Enseignante

Directeur Adjoint
Mugwena Maluleke est secrétaire général de l’Union démocratique des enseignants d’Afrique du Sud (SADTU) depuis 2009, et représente l’Internationale de l’Education au Conseil d’administration de la CME. Ancien professeur de mathématiques et principal de l’école secondaire Rodney Mokoena de Tshwane, Maluleke est membre de SADTU depuis sa création en 1990. Il a été organisateur de section pour SADTU au moment où le syndicat se battait pour être reconnu par gouvernement de l’apartheid avant de devenir secrétaire de section responsable du recrutement et de l’administration des activités politiques. Il a siégé au Comité exécutif pour la région du Transvaal du Sud du syndicat avant l’avancée politique de 1994. Il a été élu secrétaire adjoint de SADTU dans la province de Gauteng où il était responsable de l’administration du syndicat et des négociations. Il a gravi les échelons pour devenir trésorier national, responsable financier du syndicat, poste qu’il a occupé pendant 10 ans. Syndicaliste et activiste politique dans l’âme, il est membre du Comité exécutif central du Congrès des syndicats sud-africains (COSATU). COSATU est la première fédération syndicale d’Afrique du Sud réunissant plus de 21 syndicats affiliés, y compris SADTU, et plus de 1,8 million d’adhérents. SADTU est le second syndicat de COSATU par sa taille, avec plus de 235 000 membres, et le plus grand syndicat du secteur public.

Composition du Conseil

Illias_board_thumbnail_2-125x90

Illiass Alhousseini | Groupe : Afrique

Membre du conseil
Illiass Alhousseini est inspecteur de l’enseignement primaire de formation et a été active au sein du mouvement des syndicats d’étudiants et dans la défense du droit à l’éducation dès son plus jeune âge. De 1999 à 2000, il a été deuxième secrétaire général adjoint du comite directeur de l’Union des Scolaires Nigériens (Niger Education Union), une organisation qui a contribué à la restauration de la démocratie au Niger. Illiass a été impliqué dans le développement de diverses ONG travaillant dans le domaine de l'éducation. Avec ses collègues, il a formé en 2001 l'équipe des jeunes formateurs et animateurs pour le développement (EJFAD), qu'il a coordonnée jusqu'en juillet 2007, et le cadre de concertations pour la promotion de l'éducation. (Président du CaCoPEd), qui réuni des organisations œuvrant pour la défense du droit à l'éducation. Ce réseau, soutenu par les organisations internationales et ANCEFA, a conduit à la création de la Coalition des associations nigériennes et Syndicats pour l'EPT au Niger. Illiass est vice président de la coalition et siège également au conseil d'administration de ANCEFA et de la Campagne mondiale pour l’éducation

Daniel Altman | Groupe : Organisations internationales et régionales dirigées par des jeunes

Membre du conseil
Daniel Altman (Dandush) est membre du Comité exécutif de l'Union des étudiants européens (ESU) et représentant des jeunes de la CME. Avant l’ESU, Il a présidé une association étudiante qui a mené une réforme des programmes d'études de l’enseignement tertiaire, améliorant ainsi la participation académique et sociale des étudiants, transformant ainsi le campus selon le message « Les étudiants sont des partenaires PAS des clients ». Daniel est co-fondateur de la section académique « Dots Entrepreneurship & Innovation » et collabore au niveau international avec les instituts les plus prestigieux et les étudiants locaux. A l'ESU, il est membre du Comité exécutif et ses principaux domaines de travail sont : l'Espace européen de l'éducation (EEE), le développement de politiques de numérisation, l’apprentissage par le travail dans le cadre d'Erasmus, les activités de lobbying liées à Erasmus et au Corps de solidarité, le mouvement mondial des étudiants et les objectifs du développement durable (ODD) . Daniel est titulaire d'une licence ès sciences en génie industriel et en gestion avec une spécialisation en innovation, entrepreneuriat et leadership créatif et il est actuellement étudiant en master de génie industriel et gestion.
Nafisa

Nafisa Baboo | Groupe : ONG Internationales

Membre du conseil
Nafisa est la conseillère principale sur l'éducation inclusive de Light for the World, une organisation internationale de personnes handicapées et de développement qui travaille dans 17 pays à revenu faible et moyen. Elle est diplômée en orthophonie et audiologie et détient un master en éducation inclusive axée sur l'inclusion des élèves aveugles dans les écoles traditionnelles. Au cours des 16 dernières années, elle a mis à profit ses qualifications professionnelles et son expérience en tant que femme handicapée des pays du Sud pour 1) entreprendre des recherches et donner des conseils sur les politiques et pratiques d'éducation inclusive, de la petite enfance à l'enseignement supérieur, 2) défendre les droits des enfants handicapés et des personnes handicapées en général et 3) former les enseignants, responsables du système éducatif et communautés aux aspects de l'éducation inclusive. Nafisa est originaire du Cap en Afrique du Sud et connait bien les réalités des pays en développement. Nafisa est l'ancienne présidente du groupe de travail sur l'éducation inclusive de l'International Disability and Development Consortium. Nafisa est une visionnaire, reconnue dans son domaine et est l'auteure de plusieurs publications importantes sur l'éducation inclusive, notamment : #CostingEquity : The Case for Inclusive Education Financing ; Towards a Disability Inclusive Education ; Documenting the Realities of Children with Disabilities in Africa. Au conseil d'administration de la CME, Nafisa se concentre sur les propositions politiques, y compris l'éducation des personnes handicapées, le financement de l'éducation et les services d’éducation et de soins de la petite enfance. Avide utilisatrice de technologies d'assistance, elle souhaite promouvoir une plus grande collaboration multisectorielle dans le but d'inclure les personnes les plus marginalisées.
ram website

Ram Gaire | Groupe : Asie Pacifique

Membre du conseil
Ram Gaire est le gestionnaire de programme de la Campagne nationale pour l'éducation au Népal (NCE-Népal), un important réseau de la société civile qui regroupe plus de 339 organisations travaillant sur le droit à l'éducation depuis 2003. Ram a coordonné plusieurs campagnes et initiatives en collaboration avec des parlementaires, des ministères, des partis politiques, des OSC, des donateurs et d'autres partenaires. Sous la direction de Ram, le NCE-Népal a été très sensible à l'évolution du paysage politique du pays. NCE Nepal a joué un rôle important lors de la rédaction de la Constitution népalaise en maintenant la pression sur les partis politiques pour que le droit à l'éducation soit inscrit dans la nouvelle Constitution. Ram Gaire a représenté NCE Nepal dans différents forums au niveau national, comme le Groupe local pour l'éducation (GLPE). Il a été le représentant de la société civile dans le Comité thématique du Plan de développement du secteur scolaire (SSDP). Il est membre du Forum ODD qui est chargé de travailler sur les aspects de la mise en œuvre des ODD au Népal. Il a également participé à différentes plates-formes éducatives régionales comme la Réunion Asie-Pacifique pour l'éducation 2030 et les forums régionaux organisés par l'Association Asie-Pacifique Sud pour l'éducation de base et l'éducation des adultes (ASPBAE) et à des débats politiques mondiaux comme le Forum mondial sur l'éducation à Incheon en 2015, la réunion du Comité des droits de l'enfant à Genève en 2016 et la reconstitution du PME en 2018. Ram Gaire a un master en philosophie de l'éducation de l'Université de Katmandou.
JRGuevara wesbite

Jose Roberto Guevara | Groupe : Asie Pacifique

Membre du conseil
Jose Roberto « Robbie » Guevara représente l'Association Asie-Pacifique Sud pour l'éducation de base et l'éducation des adultes (ASPBAE), un réseau régional de plus de 200 organisations de la société civile et individus opérant dans environ 30 pays d'Asie et du Pacifique. Il est le président sortant de l'ASPBAE et vice-président (Asie-Pacifique) du Conseil international d'éducation des adultes (CIEA). Robbie est professeur associé de développement international au Royal Melbourne Institute of Technology (RMIT University) à Melbourne, Australie. Il est éducateur et a une grande expérience dans l'éducation des adultes, l'éducation communautaire et l'éducation populaire, avec un intérêt particulier pour l’éducation pour le développement durable et l'éducation à la citoyenneté mondiale. Il est reconnu pour son expertise dans les méthodologies d'apprentissage participatives, créatives et expérientielles qu'il a développées suite à son expérience en tant qu'éducateur environnemental communautaire et dans le théâtre aux Philippines. Il a été intronisé au Temple international de l'éducation des adultes et de la formation continue en 2012 pour sa contribution à l'éducation des adultes dans la région Asie-Pacifique. En 2016, il a reçu une bourse de recherche CONFINTEA de l'Institut de l'UNESCO pour l'apprentissage tout au long de la vie. L'ASPBAE s'emploie à promouvoir le droit à une éducation de qualité, l’éducation des adultes et un apprentissage pour tous tout au long de la vie qui soient transformateurs et libérateurs. Par son travail, l'ASPBAE fait pression sur les gouvernements pour que l'éducation soit considérée comme un outil valorisé pour combattre la pauvreté et toutes les formes d'exclusion et de discrimination, pour permettre une participation active et importante à la gouvernance, ainsi que pour construire une culture de paix et de meilleure compréhension entre les nations.
ema website

Ema Jackson | Groupe : Europe Amérique du Nord

Membre du conseil
Ema Jackson est la responsable des campagnes de la coalition britannique de la Campagne mondiale pour l'éducation, connue sous le nom de Send My Friend to School, qui est une coalition de la société civile britannique composée d'ONG de développement international, de syndicats d'enseignants et d'organisations caritatives. Elle rassemble des jeunes, des politiciens, des enseignants, des membres de la société civile et des médias dans le cadre d'une campagne commune œuvrant pour une éducation de qualité pour tous les enfants du monde entier. Avant de diriger Send My Friend to School, Ema a passé 5 ans dans l'équipe de campagne d'ActionAid au Royaume-Uni , travaillant principalement sur l'activisme pour la justice fiscale. Ema représente l'Europe et l'Amérique du Nord au conseil d'administration de la CME.
Aminta website

Aminta Navarro | Groupe : Amérique Latine et Caraïbes

Membre du conseil
Aminta Navarro est fondatrice et coordinatrice de la Coalition du Forum Dakar-Honduras et membre de la Campagne de l’Amérique latine pour le droit à l'éducation (CLADE), dont elle a été membre du Conseil d'administration entre 2014 et 2018. Depuis toute petite, elle défend les intérêts de l'éducation, elle milite pour l'éducation publique gratuite qui doit être une responsabilité de l'État. Elle est une véritable activiste, une chef de file tout au long de son parcours d'étudiante et membre actif des mouvements de jeunesse dans la lutte pour les droits humains, en particulier les droits des femmes. En tant que membre du Conseil des jeunes et des adultes pour l'éducation en Amérique latine (CEAAL), elle a été coordonnatrice du Réseau d'alphabétisation pour l'Amérique centrale et directrice du CEAAL pour la région de l’Amérique centrale et des Caraïbes. Dans le cadre du Forum Dakar-Honduras, elle a fait un travail ardu pour changer la législation et les politiques éducatives. Elle croit au travail au sein du réseau et au partenariat national, régional et mondial comme moyen de trouver des solutions collectives pour le droit à l'éducation. Pour Aminta la gratuité et la qualité de l'éducation publique sont des responsabilités de l'État. C'est pourquoi elle a accepté de représenter l'Amérique latine au Conseil d'administration de la Campagne mondiale pour l'éducation (CME), contribuant ainsi au travail important pour que les peuples puissent exercer leur droit à l'éducation sans aucune restriction.
Beathe_website

Beathe Øgård | Groupe : Europe Amérique du Nord

Membre du conseil
Beathe Øgård est norvégienne et présidente du Students' and Academics' International Assistance Fund (SAIH), l'organisation de solidarité des étudiants et des universitaires en Norvège. La SAIH a été créée en 1961 et est issue de l'engagement des étudiants norvégiens dans la lutte contre l'apartheid en Afrique du Sud. La devise de la SAIH est « l'éducation pour la libération », l'éducation est perçue comme l'arme la plus efficace pour le changement. La SAIH travaille pour promouvoir le droit à la liberté académique. C’est une organisation démocratique dirigée par des étudiants, représentant 50 membres du secteur de l'enseignement supérieur en Norvège. Beathe représente la circonscription du Nord au Conseil d'administration de la CME en tant que membre de la coalition norvégienne de la CME. En tant que président et porte-parole de la SAIH, Beathe a participé activement au débat public en Norvège et à l'échelle internationale sur le droit à l'éducation, les violations des droits des étudiants dans le monde, la décolonisation de l'enseignement supérieur et l’approche nuancée de l'aide humanitaire. Beathe est membre du comité exécutif de la SAIH depuis 2016 et a déjà travaillé pour ONU Femmes et l'ambassade de Norvège à Yangon, au Myanmar.
elsy website-2

Elsy Wakil | Groupe : Moyen Orient

Membre du conseil
Elsy Wakil est la fondatrice de la Coalition libanaise de la Campagne mondiale pour l'éducation (Réseau arabe d'éducation populaire) (2010 - à ce jour). L'ANPE est également membre du CCONG. Elle a enseigné les technologies de l'information dans les écoles et dans le cadre de programmes d'éducation populaire et a occupé un certain nombre d'emplois de gestion et d'administration, notamment en tant qu'administratrice du Bureau régional du FUACE pour le Moyen-Orient (1995-2002) et responsable des finances et de l'administration pour Habitat pour l'humanité au Liban. Elle a été nommée par la Fédération universelle des associations chrétiennes d'étudiants (FUACE) au poste de directrice exécutive pour le Moyen-Orient et directrice des programmes pour la consolidation de la paix et la lutte contre la violence. Elle est ravie d'assumer le rôle de secrétaire régionale et est prête à relever le défi d'apporter pour la première fois le point de vue d'une femme arabe chrétienne à ce poste. « En tant que première femme à occuper ce poste, le principal défi sera d'intégrer la perspective des femmes arabes chrétiennes dans la mission de FUACE et d'autonomiser les autres femmes et travailler pour la transformation de l'Eglise et de la société arabe ».
Antnia Wulff membre du conseil de la CME

Antonia Wulff | Groupe : Profession Enseignante

Membre du conseil
Antonia Wulff est coordinatrice à l'Internationale de l'Education (IE), la fédération mondiale des syndicats d'enseignants et représente le corps enseignant au conseil d'administration de la CME. Antonia a coordonné le plaidoyer et l'engagement de l'IE dans les négociations intergouvernementales sur l'Agenda 2030 et son travail se concentre maintenant sur la mise en œuvre, le financement et le suivi des ODD. Avant de rejoindre l'IE, Antonia a géré un projet sur l'éducation démocratique en Finlande. Elle a aussi travaillé dans le mouvement étudiant et a été membre du conseil d'administration du Bureau d'organisation des syndicats étudiants des écoles européennes (OBESSU) et présidente du Conseil consultatif du Conseil de l'Europe pour la jeunesse.