Semaine Mondiale d’Action pour l’Éducation 2018

Semaine Mondiale d’Action pour l’Éducation 2018

RESPONSABILISATION ENVERS L’ODD 4 PAR LA PARTICIPATION CITOYENNE

La Semaine mondiale d’action pour l’éducation de 2018 se déroulera du 22 au 28 avril, et poursuivra le thème de l’année précédente axé sur la responsabilisation à l’égard de l’ODD 4 et la participation active des citoyens. Titrée« Responsabilisation envers lODD 4 par la participation citoyenne », la Semaine mondiale d’action pour l’éducation 2018 demeurera centrée sur les moyens de tenir les gouvernements et la communauté internationale responsables de la mise en œuvre de l’ensemble du programme de l’ODD 4 – en exhortant les gouvernements à « tenir leurs promesses ».

Après la tenue de la conférence de financement du Partenariat mondial pour l’éducation (PME) début 2018, où les pays en développement, les pays donateurs et différents partenaires se sont engagés à augmenter le financement de l’éducation, le moment est venu pour les gouvernements de prouver qu’ils font effectivement des efforts pour financer l’éducation publique, gratuite, équitable et inclusive – il est temps de passer aux actes. C’est pourquoi nous interpellons les gouvernements en leur disant : « Tenez vos promesses »,car les engagements de financement de l’ODD 4 doivent être efficacement mis en œuvre pour garantir à tous les enfants et tous les adultes dans le monde qu’ils pourront bénéficier d’une éducation publique de qualité.

L’éducation sous-tend bon nombre des ODD, et elle est fondamentale pour la réalisation d’autres droits. Les gouvernements doivent donner suite à cet objectif, et les citoyens doivent jouer leur rôle en leur demandant de rendre compte de leurs actions.

Pour cela, il faut institutionnaliser la participation de la société civile et des citoyens dans tous les processus de prise de décision qui affectent leur vie. Pourtant, dans de trop nombreux pays, les voix des citoyens sont mises en veilleuse ; aux quatre coins de la planète, certains gouvernements nationaux ont pris des mesures énergiques pour réduire les espaces laissés à la société civile, avec des restrictions de financement, la répression de l’« activité politique » ou des manifestations de protestation, voire même une criminalisation directe de l’activité de la société civile.

Cette année, la Campagne mondiale pour l’éducation appelle les gouvernements à prendre les mesures suivantes :

  • élaborer des feuilles de route crédibles de mise en œuvre de l’ensemble du programme de l’ODD 4, avec des mécanismes clairs de transparence permettant à la société civile d’y participer activement et de façon significative ;
  • mettre un terme à la criminalisation et au rétrécissement des espaces d’expression de la société civile, tant au niveau national qu’international ;
  • Renforcer les systèmes publics et les capacités de l’État pour garantir un enseignement gratuit, de qualité et équitable, et rejeter le fait de se tourner vers des écoles privées à bas coûts ou « abordables » comme réponse à la crise de l’éducation.

Nous invitons les enseignants, les étudiants, les militants de l’éducation et l’ensemble de la population à prendre part aux événements qui se dérouleront tout autour du monde durant la Semaine mondiale d’action pour l’éducation, qui se tiendra du 22 au 28 avril 2018.

Pour plus d’information www.actionweek.campaignforeducation.org/fr !