Le Fonds de la société civile pour l’éducation

Qu’est-ce que le Fonds de la société civile pour l’éducation ?

Le Fonds de la société civile pour l’éducation (CSEF) est un programme mondial unique et ambitieux qui soutient l’engagement citoyen dans la politique, la planification, la budgétisation et le suivi du secteur éducatif. Le CSEF œuvre dans des pays en développement affiliés au Partenariat mondial pour l’éducation (GPE). Il repose sur une vision commune aux principales parties prenantes selon laquelle une participation forte et diversifiée de la société civile, à l’échelon local, dans ces processus est cruciale pour réaliser les objectifs d’éducation nationaux et internationaux et demander aux gouvernements de rendre compte de leurs engagements en faveur de l’éducation.

Le CSEF a été créé en 2009 par la Campagne mondiale pour l’éducation pour soutenir le travail central des coalitions nationales de l’éducation, afin que la société civile participe pleinement aux discussions et surveille les avancées des gouvernements nationaux et des groupes de bailleurs en direction des objectifs de l’Éducation pour tous (EPT) fixés par les Nations Unies. Le programme CSEF a été développé et est administré par la Campagne mondiale pour l’éducation (CME), en étroite collaboration avec des partenaires régionaux de mise en œuvre. Le CSEF est coordonné par des agences régionales qui fournissent une assistance aux programmes et des conseils aux coalitions nationales et régionales, et collabore avec les réseaux suivants dans les différentes régions :

  • Réseau africain de campagne pour l’Éducation pour tous (ANCEFA) en Afrique
  • Campagne d’Amérique latine pour le droit à l’éducation (CLADE) en Amérique latine et dans les Caraïbes
  • Bureau Asie-Pacifique Sud d’éducation des adultes (ASPBAE) en Asie et dans le Pacifique
  • Campagne arabe pour l’Éducation pour tous (ACEA) au Moyen-Orient et en Europe de l’Est

Trois agences de gestion financière sont chargées de gérer les fonds et de renforcer les capacités techniques dans chacune des régions :

  • CSEF Afrique
  • CSEF Amérique latine et Caraïbes
  • CSEF Asie et Pacifique

En outre, le Secrétariat de la CME fait office d’agence de gestion financière transitoire pour le Moyen-Orient, l’Afrique du Nord et l’Europe.

Le CSEF est principalement financé par le Partenariat mondial pour l’éducation (GPE), un mécanisme multilatéral visant à scolariser tous les enfants des pays les plus pauvres du monde. Pour y parvenir, le GPE rassemble différents partenaires pour aider les pays en développement à accéder aux ressources techniques et aux financières ainsi qu’aux compétences mondiales et locales dont ils ont besoin pour atteindre leurs objectifs d’éducation. Des financements complémentaires ont également été fournis au CSEF par le volet « Éducation en Afrique » de l’initiative allemande BACKUP, par l’Agence espagnole de coopération au développement international (AECID) qui soutient les pays d’Amérique latine qui ne sont pas partenaires du GPE, sous la houlette directe de la Campagne d’Amérique latine pour le droit à l’éducation (CLADE)

À quoi sert le CSEF ?

La CME et ses partenaires pensent que la société civile a un rôle spécifique et crucial à jouer pour placer les gouvernements et les donateurs devant leurs responsabilités, et pour garantir la pertinence et l’équité dans les plans, les programmes et les budgets de l’éducation. Cela exige la participation large et informée des citoyens, laquelle dépend de la formation de structures de la société civile efficaces et coordonnées qui encouragent la mobilisation. C’est pourquoi le CSEF concentre son soutien sur les coalitions nationales de la société civile dont les stratégies reposent sur les problématiques nationales.

Les coalitions nationales de l’éducation sensibilisent la population aux droits de l’éducation et aux politiques éducatives, elles mobilisent des organisations et des citoyens afin d’interpeller les autorités locales quand les droits ne sont pas appliqués, et elles représentent les points de vue des citoyens dans les espaces politiques officiels. Dans cette optique, le CSEF joue un rôle primordial pour rassembler un vaste éventail de voix et de points de vue des citoyens, y compris, et peut-être surtout, celles que l’on n’entend pas habituellement au moment où les politiques sont élaborées. Depuis sa création, le CSEF a soutenu plus de 60 coalitions de l’éducation issues de la société civile nationale dans toute l’Afrique, l’Asie et le Pacifique, l’Amérique latine et les Caraïbes, au Moyen-Orient et en Europe de l’Est. Cela a constitué la première phase du CSEF.

La seconde phase du CSEF a été mise en œuvre entre 2013 et 2015. Cette phase s’est déroulée dans un contexte où il était indispensable que la société maintienne les pressions sur les gouvernements pour accélérer les efforts en vue d’atteindre les objectifs de l’Éducation pour tous et les Objectifs du millénaire pour le développement avant l’échéance de 2015.

Une évaluation externe et une analyse globale menée par la CME en 2015 pour déterminer les succès, les accomplissements et les leçons à retenir de cette seconde phase du CSEF ont permis d’en évaluer l’impact ; en conclusion, il en est ressorti qu’il s’agissait d’un programme ambitieux et réussi.

CSEF III – 2016-2018 : But et objectifs

La troisième phase actuelle du CSEF (CSEF III) a démarré début 2016, en même temps que les nouveaux engagements mondiaux en faveur des ambitieux Objectifs de développement durable des Nations Unies et du cadre d’action Éducation 2030. Les deux cadres mettaient en avant l’engagement en faveur de l’éducation inclusive de qualité, ainsi que l’importance du rôle de la société civile pour atteindre les cibles. L’ODD 4 concerne directement les objectifs du CSEF, quand il vise à « assurer une éducation inclusive de qualité pour tous et promouvoir l’apprentissage tout au long de la vie » car « obtenir une éducation de qualité est le fondement pour améliorer la vie des gens et le développement durable ».

Le but global du programme CSEF : un dialogue politique national mieux informé et une responsabilisation accrue des gouvernements envers les citoyens afin de mettre en place une éducation publique équitable, inclusive et de qualité, devra être atteint au travers de trois objectifs :

Objectif 1 : Appuyer une représentation et un engagement effectifs de la société civile dans le dialogue sur la politique du secteur de l’éducation

Objectif 2 : Appuyer les initiatives de sensibilisation du public et l’engagement citoyen dans les activités de génération et d’utilisation des recherches relatives à la qualité, l’équité, le financement et la réforme du système éducatif.

Objectif 3 : Faire en sorte que les processus mondiaux et régionaux relatifs au GPE et à l’ODD 4 informent mieux – et soient mieux documentés par – la société civile locale et nationale

Liens entre le CSEF et le GPE

Le programme CSEF dans son ensemble appuie les objectifs proposés dans le plan stratégique « GPE 2020 » du Partenariat mondial pour l’éducation, surtout l’objectif stratégique 3 qui porte sur le dialogue politique efficace et inclusif (ce qui est l’axe central de l’objectif 1 du programme CSEF). Le CSEF est également aligné sur l’objectif stratégique 2 relatif au renforcement de la planification et de la mise en œuvre des politiques, et sur l’objectif stratégique 4 du GPE qui insiste sur l’établissement de partenariats. Ce dernier est intégré à l’objectif 3 du CSEF, lequel cherche à faire en sorte que l’engagement de la société civile nationale enrichisse et soit enrichi par le dialogue au sein du GPE à l’échelon mondial, et que le renforcement des liens avec les processus régionaux et mondiaux permette à la société civile de suivre et d’améliorer la mise en œuvre de l’ODD 4.

Plus précisément, il s’agit pour le programme CSEF d’aider les coalitions à participer aux processus officiels de planification du GPE, lesquels sont généralement coordonnés par des groupes locaux de partenaires de l’éducation (GLPE). À la fin de l’année 2015, plus de 86 % des coalitions CSEF implantées dans des pays dotés d’un GLPE actif étaient engagées dans ces processus.

À terme, le programme CSEF souhaite établir des coalitions dans tous les pays en développement partenaires du GPE.

Le GPE 2020 est le plan stratégique du GPE pour les années 2016-2020, le reflet de la vision du Partenariat et de sa mission à l’égard des Objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies. Le CSEF s’est engagé dans la stratégie 2020 du GPE dans le but de contribuer à offrir une éducation et un apprentissage équitables et de qualité pour tous dans l’ensemble des pays partenaires du GPE.