Reconnaissance du Forum Socio-Educatif lors de la XIVe édition du Prix National de la Qualité et de la Reconnaissance de l’Amélioration de la Qualité des Services Publics.

La XIVe édition du Prix National de la Qualité a eu lieu jeudi 17 janvier, le dernier jour de la XIe Semaine de la Qualité, un événement parrainé par l’Union européenne dans le cadre du Programme d’Appui aux Réformes de l’Administration Publique et l’Amélioration de la Qualité des Services Publics (PARAP II).

L’Institut Polytechnique Père Bartolomé Vegh a reçu le Grand Prix National de la Qualité pour 2018,  vingt autres institutions ont reçu des médailles d’or, de bronze et d’argent lors d’une cérémonie officielle en la présence des hauts fonctionnaires des ministères de l’Administration publique (MAP), M. Ramón Ventura Camejo, de l’Economie, la planification et du développement (MEPYD), M. Isidoro Santana ,de l’Education, M. Andrés Navarro et M. Ángel Estévez pour l’Environnement.

Pour la première fois lors cet évènement, treize organisations différentes, tant du secteur public que du secteur privé, ont été récompensées pour leur travail remarquable dans la promotion de la réalisation des objectifs du développement durable. Le Foro Socioeducativo (Forum socio-éducatif), représenté par la coordinatrice générale, Argentine Henríquez et la coordinatrice technique, Magda Pepén Peguero, a été reconnu pour son travail en faveur de l’éducation inclusive et équitable permettant des opportunités d’apprentissage tout au long de la vie en offrant des offres éducatives alternatives. Le Ministère de l’éducation de la République dominicaine a aussi été reconnu pour ses progrès dans la mise en œuvre de l’ODD4.

L’Institut Polytechnique Père Bartolomé Vegh a reçu le Grand Prix National de la Qualité pour 2018,  vingt autres institutions ont reçu des médailles d’or, de bronze et d’argent lors d’une cérémonie officielle en la présence des hauts fonctionnaires des ministères de l’Administration publique (MAP), M. Ramón Ventura Camejo, de l’Economie, la planification et du développement (MEPYD), M. Isidoro Santana ,de l’Education, M. Andrés Navarro et M. Ángel Estévez pour l’Environnement.

Pour la première fois lors cet évènement, treize organisations différentes, tant du secteur public que du secteur privé, ont été récompensées pour leur travail remarquable dans la promotion de la réalisation des objectifs du développement durable. Le Foro Socioeducativo (Forum socio-éducatif), représenté par la coordinatrice générale, Argentine Henríquez et la coordinatrice technique, Magda Pepén Peguero, a été reconnu pour son travail en faveur de l’éducation inclusive et équitable permettant des opportunités d’apprentissage tout au long de la vie en offrant des offres éducatives alternatives. Le Ministère de l’éducation de la République dominicaine a aussi été reconnu pour ses progrès dans la mise en œuvre de l’ODD4.

Commentaires des membres du FSE

María Taveras, directrice du projet de lecture de World Vision RD: « Je pense qu’en tant que collectif, nous sommes en train de devenir une référence en matière d’éducation dans le pays. De même, j’espère que cela représente la clé pour instaurer un dialogue avec le ministre, puisque nous partageons une fois de plus des espaces communs en termes de plaidoyer et de suivi. Hier nous avons été reconnus hier pour notre contribution aux SDG. De même, les questions internes sont importantes, car elles représentent pour nous des organisations partenaires, nos investissements en temps et soutien et nous espérons que cette reconnaissance se traduira par un engagement plus fort et notre plus grande présence dans les événements organisés. Le Forum est la meilleure plateforme pour défendre, en tant que collectif, nos organisations pour soutenir et exiger une éducation de qualité pour les enfants de notre pays ».

Cledenin Genarina Veras Díaz, directrice de l’UNIBE, considère que cette reconnaissance est méritée car elle souligne les efforts du groupe. Elle décrit cette reconnaissance selon trois points importants :

  1. Reconnaissance du secteur de l’éducation de la valeur de la plate-forme et de ses membres ;
  2. Ouverture / Disponibilité des autorités sur la base de cette reconnaissance afin d’aborder et d’écouter les propositions ;
  3. Engagement de nos membres afin de poursuivre le travail malgré le fait que nous nous sentons souvent restreints.

De la part de la Fondation Inicia, la directrice du portefeuille de gestion, Laura Calventi, a remercié tout particulièrement la coordinatrice technique, Magda Pepén Peguero et l’équipe de coordination qui ont tous œuvré pour cette cause qui nous unit. Par ailleurs, Noris Garabito, du Centre Culturel Poveda, considère que c’est une reconnaissance bien méritée pour leur travail tenace.

Cet article a été écrit  par le Foro Socioeducativo

Photo du Foro Socioeducativo



Laisser un commentaire