Déclaration contre le racisme de la CME

Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits

 

La Campagne mondiale pour l’éducation (CME) promeut et défend l’éducation comme un droit humain fondamental et lutte pour une éducation équitable et de qualité pour tous, centrée sur les droits et la justice sociale.

En tant que mouvement de la société civile, notre mission repose sur la conviction que tous les êtres humains sont égaux, ont droit à la dignité et au respect et devraient bénéficier d’un environnement qui développe le potentiel inné de chaque individu.

La CME est fondée sur la conviction que les droits humains s’adressent à tous. L’éducation est fondamentale pour la construction du savoir au sein de sociétés inclusives, où la participation, le respect de la diversité et la réalisation des droits humains devraient constituer le cœur de tous les systèmes éducatifs.

C’est pourquoi la CME condamne le racisme systémique, l’injustice et la violence structurelle qui ont mis en lumière des divisions et des préjugés ethniques et raciaux profonds, ayant donné naissance aux inégalités aux États-Unis d’Amérique, au Brésil et dans de nombreux autres pays où la violence contre les Noirs, les minorités et les jeunes doit cesser.

Nous considérons que la compréhension et le respect mutuels, l’acceptation d’une culture fondée sur les droits et une démocratie active et fonctionnelle sont indispensables à une société saine.

Nous condamnons sans réserve les atteintes à la vie humaine, le déni de justice et le mépris de l’État de droit. Nous rejetons également toutes les actions préjudiciables et punitives en rapport avec la race, la caste, l’identité ethnique, les croyances religieuses, la sexualité, le genre, le handicap ou toute autre vision amenant à percevoir des individus comme différents et donc inégaux. Le CME condamne fermement les brutalités policières qui ont conduit au meurtre de George Floyd le 25 mai dernier dans le Minnesota aux États-Unis.

Les événements récents au Brésil, aux États-Unis et ailleurs ont renforcé notre conviction de la nécessité universelle d’une éducation globale et inclusive qui inculque à nos jeunes les valeurs de respect de la différence, de la diversité et de la dignité humaine, et qui leur transmet les valeurs de l’antiracisme, de l’inclusion sociale et de la prise en compte de toutes les voix dans nos communautés et sociétés respectives, comme le stipule la loi sur les droits de l’homme.

Nous appelons tous les gouvernements, en tant que responsables au premier chef, à respecter, protéger et satisfaire les droits de tous les membres de leurs sociétés, à s’attaquer aux inégalités structurelles fondamentales et à mettre en place des systèmes éducatifs inclusifs pour tous donnant une place essentielle à des programmes axés sur la sensibilisation et l’acceptation de la diversité, l’inclusion et les droits de l’homme. Nous demandons également que ces programmes soient soutenus et dotés de ressources suffisantes, tant sur le plan institutionnel que financier.

En tant que mouvement mondial, la CME continuera à mettre en lumière, à mobiliser et à agir en faveur de l’égalité et de la justice sociale à tous les niveaux, et notamment au sein des systèmes éducatifs.

Nous adressons nos plus sincères condoléances en particulier aux familles et aux communautés de George Floyd, Breonna Taylor, Ahmaud Arbery, Tony McDade, Michael Brown, Freddie Gray, Tatiana Jefferson, Eric Garner, Ágatha Félix, Marielle Franco, João Pedro, Miguel Otávio et à toutes les familles, personnes et communautés souffrant de racisme et d’injustice. Nous connaissons ces noms par les médias et il y a bien d’autres noms de Noirs et d’autochtones tués ou blessés. Il y a des noms que nous ne connaîtrons jamais parce qu’ils n’ont pas été enregistrés. Cette situation ne peut pas continuer et il faut y remédier de toute urgence.

Nous exprimons notre solidarité avec tous les peuples du monde qui ont souffert d’exclusion, de préjugés, de discrimination, de racisme et de violence en raison de l’ignorance, de l’intolérance, des barrières structurelles et de la peur.

Nous nous engageons, en tant que mouvement mondial et international, à continuer de soutenir les initiatives et les mesures structurelles que les gouvernements et les sociétés devront engager pour faire face à ces problèmes à l’avenir. En tant que mouvement international, national, régional et de terrain, nous nous engageons également à utiliser nos capacités pour compléter ces initiatives en travaillant à la mise en place de programmes d’éducation transformative au niveau mondial, régional, national et local.

Nous sommes solidaires de la communauté noire et du mouvement Black Lives Matter. Nous ferons en sorte d’utiliser notre plateforme afin de demander justice pour les vies noires perdues et d’éliminer le racisme institutionnel.

En tant qu’organisation qui promeut l’éducation, nous sommes convaincus qu’il est de notre devoir de faire connaître à l’opinion publique les injustices structurelles auxquelles les communautés noires et indigènes ont été confrontées au cours des siècles et qu’elles continuent malheureusement à subir à travers le monde. Nous poursuivrons notre plaidoyer pour nous assurer que personne n’est laissé pour compte. Le travail qui nous attend est plus important que jamais. Nous vous invitons, ainsi que vos familles et vos collègues, à écouter et à apprendre pendant la période actuelle, et à vous engager dans des actions et des discussions qui favoriseront les changements nécessaires.

Nous croyons en la force des mouvements et des actions de plaidoyer pour créer un changement réel et durable. Ensemble, nous pouvons créer un monde plus juste et plus équitable pour tous.



Laisser un commentaire