Déclaration de la CME à l’occasion du lancement du Rapport mondial de suivi de l’éducation 2020

Déclaration de la CME à l’occasion du lancement du Rapport mondial de suivi de l’éducation 2020
« Inclusion et éducation : Tous, sans exception »

La Campagne mondiale pour l’éducation salue le lancement du Rapport mondial de suivi de l’éducation 2020 intitulé « Inclusion et éducation : Tous, sans exception ».  Ce rapport est fondamental pour comprendre les causes et les obstacles structurels que nos sociétés doivent surmonter pour réaliser l’ODD 4. Il offre également une perspective qui s’applique à l’ensemble de l’agenda du développement durable.

L’inclusion ouvre la voie vers la réalisation de tous les droits humains et, à ce titre, elle exige des engagements plus importants et de meilleure qualité de la part des États. C’est une condition incontournable si on veut susciter des changements positifs dans les sociétés et les institutions et transformer la rhétorique en actions positives et en pratiques concrètes pour atteindre tous ceux qui sont exclus en raison de leurs origines ou de leurs capacités.

Le rapport RMS 2020 est une contribution essentielle pour comprendre le réseau complexe de préjugés et de stéréotypes qui empêchent des millions d’enfants d’aller à l’école, et qui influencent également négativement l’ensemble de l’expérience scolaire par la persistance de conditions qui maintiennent le racisme, la xénophobie et d’autres formes de discrimination et d’intolérance.

L’inclusion dans l’éducation va de pair avec la garantie d’une éducation gratuite de qualité et la suppression des coûts directs et indirects associés, et exige le renforcement du financement public et surtout l’amélioration de la sensibilité du budget, afin que les groupes historiquement exclus, tels que les personnes handicapées, puissent compter sur les infrastructures, les enseignants et des aménagements raisonnables.

Des enseignants formés, qualifiés et bien soutenus ouvrent les portes de la diversité et restent les meilleurs partenaires pour créer des opportunités pour tous. La CME appelle donc à un dialogue continu avec eux lors de la prise de décisions sur les politiques d’éducation inclusive.

Ce rapport ne doit pas être considéré uniquement comme un exercice analytique de haut niveau, mais avant tout comme un appel à l’action adressé aux gouvernements et à la société tout entière. Nous disposons des outils nécessaires pour transformer un monde de plus en plus polarisé et exclusif, miné par des modèles d’accumulation, de cupidité et d’égoïsme. Nous devons nous unir pour créer des cultures de solidarité et de justice.
L’éducation inclusive est un moyen de développer une société inclusive, et une société inclusive soutient le développement d’écoles inclusives. Pour cette raison, il faut que les changements que nous devons promouvoir soient présents dans tous les aspects de la vie publique et quotidienne. Dans le cas contraire, l’égalité restera une étoile solitaire dans un ciel vide.

La Campagne mondiale pour l’éducation se réjouit également du lancement en ligne de la « Base de données mondiale sur les inégalités dans l’éducation » (WIDE), du nouvel outil « Scoping Progress in Education » (SCOPE) et de la plateforme « Profiles Enhancing Education Reviews » (PEER).  Ensemble, ils fournissent un puissant cadre de suivi et de soutien aux États et à la société civile, que nous remercions et à qui nous rendons hommage tandis qu’ils poursuivent le processus de développement d’un système éducatif inclusif.



Laisser un commentaire